Land Rover lance le Defender V8 Bond Edition.

Pas le temps de mourir de honte

par

l est tout à fait possible que l’arrivée d’un Defender édition Bond vous fasse rentrer les yeux dans la tête et vous fasse grimacer. Mais nous sommes enclins à être indulgents envers les fabricants lorsqu’il s’agit de produits dérivés associés à 007, ne serait-ce que parce que Bond lui-même (et par extension, Ian Fleming) était si conscient de la marque dès le premier jour. Ce qui est une autre façon de dire snob.


Cela tombe bien, car le Land Rover Defender V8 Bond Edition n’est pas bon marché et ne sera pas non plus largement disponible. Il n’y aura que 300 exemplaires vendus dans le monde, répartis probablement de manière inégale entre 90 et 110, et seulement 15 au Royaume-Uni. Les prix de départ sont respectivement de 105 395 £ et 108 040 £. Chacun d’entre eux sera officiellement un produit de SV Bespoke et a sans aucun doute fait l’objet d’une longue préparation compte tenu des retards répétés subis par « No Time To Die ».


Bien entendu, le dernier Defender apparaît dans le film (il reste à voir dans quelle mesure, bien que Land Rover indique qu’un Range Rover Classic et un Land Rover Series III y figureront également) et l’édition Bond s’inspire largement des modèles entièrement noirs que nous avons vus parcourir la campagne (anglaise ?). C’est tout à l’avantage du nouveau modèle ; le Defender est plus beau dans les couleurs sombres, et il ajoute un pack noir étendu pour aller avec ses jantes noires brillantes de 22 pouces.

En plus des guirlandes extérieures et du badge arrière  » Defender 007 « , vous disposez de bandes de roulement illuminées  » Defender 007 « , de graphiques uniques  » 007  » pour les feux de carrosserie et d’une animation de démarrage spécialement développée pour le système Pivi Pro qui, vous l’aurez deviné, fait clignoter le numéro  » 007 « . Ailleurs, vous trouverez la mention « one of 300 » gravée au laser sur l’intérieur, ainsi que le logo SV Bespoke.

 

Finbar McFall, directeur de la marque Land Rover, a commenté : « Le Land Rover Defender V8 Bond Edition est une version exclusive du Defender de série le plus puissant jamais fabriqué, inspiré des véhicules à l’écran dans No Time To Die. Il représente la rencontre de deux grandes marques britanniques et constitue une célébration unique des 38 ans d’association entre Land Rover et James Bond. »

 

Bien sûr, la mécanique reste inchangée (pas de siège éjectable, malheureusement), ce qui signifie que vous obtenez 525 ch du V8 suralimenté de 5,0 litres de JLR, et un châssis légèrement révisé. Nous avons conduit la version 110 plus tôt ce mois-ci et elle est très agréable, aussi. C’est à vous de voir si la Bond Edition secoue suffisamment la recette pour en faire un choix plus attrayant que la version normale.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nous vous recommandons