Ils rendent hommage à dumb & dumber

par

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Avant que Jim Carrey et Jeff Daniels ne fassent des films « sérieux », ils nous ont donné l’un des films de road trip les plus drôles du début des années 90, Dumb and Dumber. L’une des bêtises les plus « idiotes » du duo – selon la personne à qui l’on demande son avis – est d’échanger leur van contre une mini-moto « tout droit ».

 

Le « porc » les sort de la misère avec ses « 70 miles au gallon » alors que le duo voyage des plaines du Nebraska à Aspen, dans le Colorado. Je me suis toujours demandé si un tel voyage était possible (ou légal) avec un tel engin, mais je n’ai plus à me poser la question, car Ari Henning et Zack Courts l’ont recréé :

Vous connaissez peut-être Henning de MC Garage et Courts de MC Commute, mais les deux hommes ont d’autres occupations avec RevZilla. A savoir, répondre aux questions pressantes sur les limites de l’amitié et des mini-motos.

 

La prochaine fois que quelqu’un vous dira que vous ne pouvez pas faire un long voyage avec une petite moto, montrez-lui cette vidéo de ces deux-là sur une mini-moto avec « un réservoir d’un gallon, pas de suspension, des roues minuscules de cinq pouces et une vitesse de pointe de seulement 30 MPH ». Ça fait paraître une moto de 250 cm3 luxueuse.

La moto développe une puissance énorme de 6 chevaux, ce qui est apparemment suffisant pour transporter les 400 livres de BFF. Selon les pilotes, ce ne sont pas les accélérations et la puissance qui les inquiètent, mais l’horrible puissance de freinage – ou son absence. Non seulement les freins étaient nuls, mais la mini-moto obligeait son pilote à tourner à plein régime, ce qui est douloureux pour les poignets. Elle était également riche, secouait tellement que le réservoir d’essence s’est détaché, et rongeait ses pneus de tondeuse à gazon.

 

Malgré ces difficultés techniques, les deux hommes ont terminé le voyage et ont prouvé que le film était étonnamment proche des chiffres du MPG, comme le montre le journal de bord :

 

« Au final, nous avons parcouru 382 miles et brûlé sept gallons d’essence, plus deux pneus arrière et demi. Dans le film, Lloyd a échangé la camionnette d’Harry contre la moto et a prétendu pouvoir obtenir une consommation de 70 miles par litre avec la mini-moto. Nous avons obtenu une moyenne de 54, avec ce qui était probablement un plus gros moteur et un mauvais réglage au départ. Notre réservoir le plus efficace était de 62 mpg, donc si vous pensez que le « gamin de retour en ville » avait réglé ses jets pour une altitude de 5 000 pieds, 70 mpg semble raisonnable.

 

Oh, et apparemment, c’est légal, mais ce n’est pas toujours très respectueux des autres automobilistes sur les cols de montagne.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nous vous recommandons